Road Trip islandais


Description du séjour

Velkomin til Íslands ! Vous venez de poser le pied sur une terre de légendes au patrimoine naturel épatant. Trois semaines de road trip en Islande est une durée idéale pour en visiter les régions les moins facilement accessibles. Du Cercle d'Or aux îles, de péninsules en réserves naturelles, vous sillonnerez  quelques paysages irréels composés entre autres d'icebergs et de silencieux glaciers. Amateurs d'expéditions boréales, vous voilà servis !  

Jour 1: Péninsule de Reykjanes

Jour 2: Le Cercle d'Or

Jour 3: Vallée du Þjórsárdalur, de cascades en sources chaudes

Jour 4: De la réserve de Þórsmörk à Skogar

Jour 5: Îles Westmann

Jour 6: Extrême-Sud

Jour 7: De Dverghamrar au Parc de Skaftafell

Jour 8: Randonnée entre les icebergs

Jour 9: De Djúpivogur à Fáskrúðsfjörður

Jour 10: Forêt d'Hallormsstaðarskógu

Jour 11: Parc national de Jökulsárgljúfur

Jour 12: Askja

Jour 13: Randonnée vers Hverfjall

Jour 14: Île de Grímsey

Jour 15: De l'île d'Hrísey à Glaumbaer

Jour 16: Péninsule de Vatnsnes

Jour 17: Les fjords de l'Ouest - jour 1

Jour 18: Les fjords de l'Ouest - jour 2

Jour 19: Stykkishólmur

Jour 20: Húsafell

Jour 21: Mont Akrafjall

Jour 22: Reykjavík

Jour 1 : Péninsule de Reykjanes

Jour1 : Péninsule de Reykjanes

Faites le tour de la péninsule de Reykjanes qui donne un premier aperçu de la diversité des paysages islandais. Quelques instants de détente pris dans le Blue Lagoon naturel sont suivis de l'observation des solfatares et mares bouillonnantes de Krísuvík avant de vous ressourcer, l'instant d'une nuit, dans le village horticole de Hveragerði.




Jour 2 : Le Cercle d'Or

Jour2 : Le Cercle d'Or

Journée consacrée au Cercle d'Or, vous commencez en rejoignant la faille du parc national de Þingvellir, ancien lieu de réunion du Parlement islandais, l'Alth'ing. Plus à l'est surgit le geyser Strokkur, dans l'aire géothermique de Geysir. Par beau temps, non loin de ce lieu, les chutes Gullfoss se parent d'un arc-en-ciel éclatant. Nuit à Selfoss.




Jour 3 : Vallée du Þjórsárdalur, de cascades en sources chaudes

Jour3 : Vallée du Þjórsárdalur, de cascades en sources chaudes

Traversée par la rivière Þjórsá, la vallée du Þjórsárdalur s'habille de paysages aux contrastes saisissants, des champs de lave sablonneux aux forêts de bouleaux florissantes. En son sein, la cascade Hjálparfoss se déverse avec fracas. La route F225 mène ensuite aux sources chaudes du Landmannalaugar, région aux paysages dominés par la rhyolite, puis croise la F208, piste conduisant aux abords de la chute Ófaerufoss. Nuit dans le refuge du Landmannalaugar.




Jour 4 : De la réserve de Þórsmörk à Skogar

Jour4 : De la réserve de Þórsmörk à Skogar

Difficilement accessible en raison de gués profonds à traverser, Þórsmörk, réserve naturelle partiellement cachée par trois glaciers, offre toutefois un spectacle d'une grande beauté par sa végétation luxuriante. Plus au sud, près de la route 1, la chute Seljalandsfoss laisse le loisir aux touristes de s'immiscer derrière son rideau. Dernière étape de la journée, le petit village de Skogar, avec sa célèbre cascade et un musée folklorique très séduisant.




Jour 5 : Îles Westmann

Jour5 : Îles Westmann

Se rendre au nouveau port qui mène en 30 minutes sur les îles Westmann, surnommées îles Vestmannaeyjar. Fruits d'éruptions volcaniques sous-marines, elles fourmillent d'oiseaux l'été et sont très appréciées des ramasseurs d'oeufs. Heimaey, plus grande île de l'archipel, représente un merveilleux point d'arrêt pour la nuit. Visite de l'île et retour en fin de journée ou nuit sur place.




Jour 6 : Extrême-Sud

Jour6 : Extrême-Sud

Dyrhólaey, promontoire à pic, point le plus au sud de l'Islande, regorge de macareux en haute saison. Les plages de sable noir environnantes deviennent en cette période le point de départ de nombreuses promenades. Après l'observation de formations rocheuses chargées d'histoire à Vík, Reynisdrangar, direction Lakagígar, alignement de 135 cratères. Nuit à Kirkjubaejarklaustur, ville où se situent les cascades Systrafoss et Kirkjugolf, surface longtemps considérée comme un ancien parquet d'église.




Jour 7 : De Dverghamrar au Parc de Skaftafell

Jour7 : De Dverghamrar au Parc de Skaftafell

À l'est de la ferme Foss, sur la route n° 1, s'érigent en contrebas Dverghamrar, deux falaises jumelles de basalte en forme de fer à cheval. Une petite église où de nombreux cavaliers venaient autrefois chercher un guide, Núpsstaður, constitue un autre point de passage avant l'arrivée au Parc national de Skaftafell, paradis de végétation où se multiplient les sentiers balisés. Nuit à Skaftafell.




Jour 8 : Randonnée entre les icebergs

Jour8 : Randonnée entre les icebergs

Armé de crampons et d'un bon guide, l'ascension des langues du Svínafellsjökull dévoile, l'instant d'une demi-journée, une autre facette de l'Islande. Afin de faire perdurer cette magie, l'observation en bateau du lac Jökulsarlón et de ses immenses icebergs donne un aperçu concret du phénomène de fonte des glaciers. Peu avant Höfn enfin, ville qui représente un agréable point de chute pour la nuit, l'entrée dans les fjords de l'Est propose de nombreuses pistes de marche entourées de magnifiques décors.




Jour 9 : De Djúpivogur à Fáskrúðsfjörður

Jour9 : De Djúpivogur à Fáskrúðsfjörður

Les routes sinueuses de la côte est se dirigent tout droit vers Djúpivogur, un petit village construit en arc de cercle autour de son port, puis vers Breiðdalsvík. Les marcheurs invétérés retrouveront de nombreuses possibilités de balades près de Fáskrúðsfjörður, lieu non loin duquel se trouve l'île Skrúður, une réserve naturelle envahie par les oiseaux et caractérisée par une série de grottes, les plus larges d'Islande. Nuit à Egilsstaðir.




Jour 10 : Forêt d'Hallormsstaðarskógu

Jour10 : Forêt d'Hallormsstaðarskógu

À 26 km au sud d'Egilsstaðir, la forêt Hallormsstaðarskógur forme un bon exemple des efforts liés au reboisement de l'Islande. En revenant sur la rive ouest du lac Lagarfljót, il est possible de s'aventurer vers Hengifoss, une chute de 188 m de hauteur. Nuit à Þórshöfn, après avoir traversé des reliefs de basalte et contourné la ville de Vopnafjörður.




Jour 11 : Parc national de Jökulsárgljúfur

Jour11 : Parc national de Jökulsárgljúfur

Parmi les cascades les plus magnifiques et puissantes d'Islande, on compte Dettifoss, phénomène de la nature situé dans le Parc national de Jökulsárgljúfur. L'entrée de ce canyon se trouve près d'Ásbyrgi, par la piste 864. De retour sur la route n° 1, direction Mývatn, avec les visites des collines Námafjall, de la grotte Grjótagjá, des formations rocheuses de Dimmuborgir ou des laves fumantes du volcan Krafla. Nuit à Myvatn.




Jour 12 : Askja

Jour12 : Askja

Excursion vers Askja, large caldeira établie dans la région montagneuse de Dyngjufjöll. Depuis le XVIIIe siècle, un lac où il est possible de se baigner a envahi le cratère : Öskjuvatn. Les courageux, prêts à reprendre la piste en 4x4 se redirigeront vers Mývatn tandis que les autres s'arrêteront en cours de chemin dans le refuge d'Herðubreiðarlindir.




Jour 13 : Randonnée vers Hverfjall

Jour13 : Randonnée vers Hverfjall

L'ascension du cratère explosif de Hverfjall par un petit chemin se poursuit par l'observation des rives herbeuses de Skútustaðir, criblées de pseudo-cratères, dans les environs du lac Mývatn. Avant de passer la nuit à Akureyri, le passage par la chute de Goðafoss puis par Laufás, ancien site d'église où furent découverts des tumultes de sépulcres paens, est impératif.




Jour 14 : Île de Grímsey

Jour14 : Île de Grímsey

À quelques kilomètres au nord d'Akureyri, le site d'église de Möðruvellir. Un bateau part régulièrement de Dalvík en été pour rejoindre l'île de Grímsey. Riche d'une végétation particulièrement développée et colonisée par diverses races d'oiseaux, elle n'accueille qu'un faible nombre d'habitants, sûrement en raison de sa superficie réduite, 5,3 km². Nuit sur l'île ou à Dalvík.




Jour 15 : De l'île d'Hrísey à Glaumbaer

Jour15 : De l'île d'Hrísey à Glaumbaer

De Dalvík, il est possible de rejoindre la seconde principale île d'Islande, Hrísey. À l'est du Skagafjörður, le village d'Hofsós invite le voyageur à découvrir son musée régional. Plus au sud dans le Hjaltadalur, le site de Hólar propose une balade d'une heure avec 14 points d'informations historiques. Dernier rendez-vous de la journée, Glaumbaer, lieu réputé pour son église et ses fermes de tourbe. Nuit à Blönduós.




Jour 16 : Péninsule de Vatnsnes

Jour16 : Péninsule de Vatnsnes

La péninsule de Vatnsnes regorge de trésors. En témoignent Borgarvirki, structure de basalte d'environ quinze mètres de hauteur, les roches de Hvítserkur, mais aussi Illugastaðir, site où survint le meurtre de Natan Ketilsson. Un musée, situé au sud de la péninsule, à l'école Reykjaskóli, dans le Hrútafjörður, donne des informations sur la pêche aux requins et la vie à la ferme d'antan. Que les amateurs de sites thermiques n'oublient pas Hveraborg, à Tvídaegra. Nuit à Borðeyri.




Jour 17 : Les fjords de l'Ouest - jour 1

Jour17 : Les fjords de l'Ouest - jour 1

Après l'entrée dans les fjords de l'Ouest, la route 61 mène rapidement vers le petit village de Hólmavík. Accessible par la route 635, Kaldalón, une vallée traversée par la rivière glaciaire Mórilla, accentue tous les contrastes, et témoigne d'une nature à l'aspect brut. Il devient ensuite nécessaire de revenir sur vos pas afin de vous diriger vers Ísafjörður et visiter ses deux principaux musées. Nuit à Ísafjörður.




Jour 18 : Les fjords de l'Ouest - jour 2

Jour18 : Les fjords de l'Ouest - jour 2

Début de journée dans la partie sud du Dýrafjörður au village de Þingeyri, qui contient l'une des plus vieilles maisons d'Islande. Après la visite du musée et de la chapelle d'Hrafnseyri, les fjords de l'Ouest n'ont pas fini de dévoiler leurs merveilles. La cascade Dynjandi, également surnommée Fjallfoss, tombe ainsi d'une falaise de cent mètres et constitue la chute d'eau la plus impressionnante des fjords de l'Ouest. Nuit à Búðardalur.




Jour 19 : Stykkishólmur

Jour19 : Stykkishólmur

Une reconstitution du lieu de naissance de Leifur Eiríksson, premier Européen à avoir posé les pieds en Amérique, se trouve à Eiríksstaðir. Dans la péninsule de Snaefellsnes, près de Stykkishólmur, le mont Helgafell, parcouru par de nombreux marcheurs en été, laisse apparaître sa composition de basalte. Stykkishólmur représente également un lieu de départ idéal pour les bateaux spécialisés dans l'observation des baleines, dauphins et autres animaux marins. Le tour de la péninsule achevé, nuit à Borgarnes.




Jour 20 : Húsafell

Jour20 : Húsafell

Húsafell, la Perle entre lave et glaciers, offre un contraste étonnant avec la nature environnante. À quelques pas, une série de chutes d'eau, Hraunfossar, se déverse sur une vaste étendue. Dans la région de Reykholtsdalur, un dernier espace géothermique fournit 180 litres d'eau à 100 °C, Deildartunga, une source considérée comme la plus productive d'Islande. Nuit à Akranes.




Jour 21 : Mont Akrafjall

Jour21 : Mont Akrafjall

L'ascension du mont Akrafjall ne comporte pas de grande difficulté et donne l'une des plus belles vues de l'Islande de l'Ouest. Un tunnel payant ramène vers Reykjavík, capitale où il fait bon profiter de derniers achats et de piscines des plus relaxantes. Nuit à Reykjavík.




Jour 22 : Reykjavík

Jour22 : Reykjavík

Tour à pied du centre-ville : grimpez en haut du clocher d'Hallgrímskirkja, tour du lac Tjörnin (et ses oiseaux), balade dans le vieux quartier de maisons colorées et première découverte des chaleureux cafés locaux. Petit tour par la piscine Laugardalur pour terminer la journée si le temps vous le permet.




Décrivez-nous votre projet de voyage : vos envies et vos besoins

Nous envoyons votre demande aux agences locales

Recevez gratuitement jusqu'à 4 devis personnalisés

Choisissez l'agence locale qui vous correspond