Une semaine à Athènes et ses environs

Description du séjour

Après trois journées complètes à arpenter le sol bétonné de la capitale grecque, il est temps de profiter de la proximité de la mer et de la montagne.
Jour 1

L'Acropole

La découverte de la ville commence, immanquablement, par la visite du rocher de l'Acropole, au petit matin. Débarquez directement au pied de ce site sacré en sortant du métro, station Acropolis. Il faut grimper un peu pour accéder au Parthénon, il est donc préférable d'être bien chaussé. La visite dure environ 2 heures, au cours desquelles vous découvrirez les Propylées, l'Erechthéion et ses Caryatides, la porte bleue, le sanctuaire de Zeus Polias, le temple d'Athéna Nikè... Attenante au rocher, l'Ancienne Agora se visite dans la foulée, surtout qu'elle est comprise dans le billet. Quittez ce site par la porte de la rue Adrianou, où, le long de la voie ferrée qui mène au Pirée, les terrasses de café et quelques tavernes vous accueillent pour un déjeuner sur le pouce. Dans l'après-midi, rejoignez ensuite à pied le cimetière du Keramikos, musée à ciel ouvert et l'occasion d'une agréable balade. En fin d'après-midi, puisque vous êtes dans les environs, profitez-en pour faire une virée à Gazi, le quartier branché et noctambule, autour du métro Keramikos. Délectez-vous d'un cocktail en terrasse, avant de vous asseoir à l'un des nombreux restaurants qui ont ouvert dans ces ruelles. La nuit tombe vite, en Grèce, et les bars sont vite pris d'assaut par les oiseaux de nuit. A vous de décider si vous souhaitez poursuivre la soirée ou rentrer vous coucher !
Jour 2

Balade, musées et tavernes

Poursuivez votre découverte de la Grèce antique en commençant votre journée par l'ultra moderne musée de l'Acropole. Sur trois étages, magnifiquement agencés, ce géant de verre et d'acier laisse entrer la luminosité naturelle indispensable à la mise en valeur des sculptures de marbres exposées. Au pied du musée sur pilotis, un village entier a été découvert. Du musée de l'Acropole, vous accédez très facilement à la porte d'Hadrien et à l'Olympiéion, en traversant l'avenue Syngrou. Continuez ensuite la promenade vers le stade de marbre, dont on peut admirer rapidement l'architecture au passage ou que l'on honore d'une visite plus approfondie. Vient alors le moment de s'imprégner de la fraîcheur du Jardin national et, pourquoi pas, de faire une halte sur un banc ombragé ou au café du parc, qui sert quelques mezzés. Le Zappéion, tout proche, mérite un coup d'oeil. Juste à côté, son très chic café constitue également une agréable pause. En longeant ensuite la rue Irodou Attikou pour rejoindre le Parlement, vous aurez peut-être la chance d'assister à la relève de la Garde présidentielle, parfaitement orchestrée. Ses soldats armés, en jupon et chaussures à pompons, sont toujours amusants à regarder, surtout qu'ils conservent, quoiqu'il arrive, un impeccable sérieux. Jetez un oeil, au passage, au Palais présidentiel sur votre gauche, souvent entouré de journalistes et photographes. Au bout de la rue, le musée Benaki expose ses riches collections pour découvrir un autre pan de l'histoire d'Athènes et de la Grèce. En sortant, vous êtes au coeur de Kolonaki, le quartier chic de la ville. Boutiques et restaurants haut de gamme occuperont le reste de votre après-midi. Le soir, une balade dans le vieux Plaka est un enchantement. Dans la partie haute de la vieille ville, vous trouverez des tavernes un peu isolées et charmantes.
Jour 3

Musée archéologique et mont Lycabette

Rendez-vous sur la grande esplanade du Musée archéologique de la ville. La visite dure environ 2-3 heures, voire plus, selon la ferveur que vous souhaitez y mettre. Les collections de ce musée sont, en effet, extrêmement riches. L'idéal serait, même, de le parcourir en plusieurs fois, avec un guide. A l'issue de la visite, dirigez-vous vers le quartier d'Exarcheia en contournant le Polytechnio. Sur la place du quartier, plusieurs terrasses de café vous attendent, à moins que vous ne souhaitiez déjeuner et, dans ce cas, nous vous conseillons le restaurant bio Giantes, caché rue Valtetsiou. De là, il est aisé de gagner Kolonaki à pied, dans un dédale de rues très agréables, tantôt commerçantes, tantôt encadrées de bars et restaurants animés. A partir de la place Dexameni, poursuivez l'ascension. Les rues se transforment en escalier et se couvrent de bois et de feuillage. Le mont Lycabette est tout proche ! De la rue Aristippou, il est possible d'utiliser le téléphérique pour monter au sommet, mais l'ascension à pied, à l'ombre des arbres, est également très agréable. Avant d'accéder au point de vue, vous passerez devant le théâtre où se déroulent de nombreux concerts en plein air, en été. Le sommet est couronné par une très jolie chapelle blanche et un restaurant panoramique. La vue est magnifique sur l'ensemble de la ville, jusqu'au Pirée et quelques îles. Dîner au calme de Kolonaki.
Jour 4

La Riviera grecque

Direction Glyfada et Vouliagmeni, la Riviera grecque ! Equipé de maillots de bain et d'un léger matériel de plage, embarquez en tram à Syntagma, ou descendez en voiture le long de l'avenue Syngrou. Choisissez entre le confort d'une plage privée comme Asteras à Glyfada, ses chaises longues et son bar Balux ou la liberté d'une plage publique, sur laquelle vous étendrez votre serviette où bon vous semble. Déjeuner dans le centre commerçant de Glyfada avant de visiter le centre de protection des tortues, de vous lancer dans une partie de golf, près de l'ancien aéroport. Le soir, la côte égrène ses beach bars pour un cocktail au bord de l'eau, et ses clubs branchés.
Jour 5

Le Cap Sounio

Prenez, de nouveau, la direction de la côte sud, vers le cap Sounio. Après Lagonissi, les virages se font plus serrés et la côte plus sauvage. Magnifiques vues sur la mer. Vous entreverrez, en contrebas, mille petites criques dans lesquelles vous pourrez toujours faire un plongeon rapide avant de parvenir au temple de Sounio. L'endroit est splendide et désert, magnétique et source de plénitude. Ensuite, plutôt que de revenir sur vos pas, nous vous proposons de continuer de longer la côte en direction du port de Lavrio. Sur la place du marché aux poissons, vous y goûterez d'excellents mezzés de la mer. Fraîcheur des produits garantie. Promenez-vous ensuite le long du front de mer, où sont amarrés des voiliers de toutes tailles et des barques de pêcheurs. C'est alors vers Markopoulo et Porto Rafti que vous vous dirigerez, pour une après-midi plage. A moins que vous ne préfériez visiter le site de Vravonas, un peu plus haut sur la côte est.
Jour 6

Corinthe et Acrocorinthe

Entamez votre journée de bon matin pour rejoindre le site de l'Acrocorinthe, à l'ouest d'Athènes. De loin, on aperçoit son imposant rocher à la forme si caractéristique. La visite est une promenade champêtre, au milieu d'un site préservé dont chaque pierre raconte l'histoire. Prévoyez de bonnes chaussures de marche, même si vous montez en voiture jusqu'à l'entrée des fortifications (ce qui est préférable). La vieille ville de Corinthe au pied du site constitue une halte sympathique pour y passer une heure et déjeuner par exemple, dans l'une des tavernes de la place centrale. Une fois les forces reprises, reprenez la route en direction de Loutraki. N'omettez pas de traverser l'isthme de Corinthe et de vous y arrêter quelques minutes. A Loutraki, la promenade sur le front de mer permet de prendre la température de la station thermale, très animée en été et les week-ends. Casinos pour les uns, thalasso pour les autres, ou tout simplement détente à la plage... vous avez de quoi vous occuper. En fin d'après-midi, à l'heure où les rayons du soleil palissent, empruntez la corniche vers le site archéologique d'Héraion et le lac de Vouliagmeni, où des sources chaudes jaillissent depuis des millénaires.
Autres idées de Séjour Grèce