en es

à venir

Il sito sarà presto disponibile in italiano. O site em breve estará disponível em português. Die Seite wird in Kürze auf Deutsch verfügbar sein. De site zal binnenkort beschikbaar zijn in het Nederlands. Скоро сайт будет доступен на русском языке. Strona będzie wkrótce dostępna w języku polskim. 该网站即将推出中文版

Afrique

Amérique Centrale & Caraïbes

Amérique du Nord

Amérique du Sud

Asie

Europe

Océanie

Proche & Moyen-Orient

Organisez votre voyage sur-mesure République dominicaine avec une agence locale !

Je souhaite partir en
Qui voyage ?

Recevez gratuitement et sans engagement des propositions sur-mesure en quelques clics seulement

  • Décrivez-nous votre projet de voyage : vos envies et vos besoins
  • Nous envoyons votre demande aux agences locales
  • Recevez gratuitement jusqu'à 4 devis personnalisés
  • Choisissez l'agence locale qui vous correspond

Partir en République dominicaine

#La perle des Caraïbes

Plus de cinq siècles après sa découverte par Christophe Colomb en 1492, la République dominicaine possède assez de facettes et d’atouts pour qu’on la redécouvre à chaque voyage.

L’île d’Hispanolia, comme l’avaient baptisé jadis les Conquistadors, ne se limite en effet pas uniquement aux stations balnéaires de la côte nord autour de Puerto Plata et Punta Cana et à ses plages de rêve baignant dans les eaux cristallines de la mer des Caraïbes, comme la Playa bonita ou la Playa dorada. La République dominicaine, qui partage l’île avec Haïti, c’est aussi une belle diversité de paysages entre collines arides, forêts luxuriantes, cascades rafraîchissantes, massifs montagneux et grands lacs salés comme à Enriquillo pour offrir aux trekkeurs une dizaine de parcs naturels : parc del Este, Los Haïtises, José Armando Bermudez, José del Carmen Ramirez…
Voyager en République dominicaine, en couple ou entre amis, en voyage organisé ou en voiture de location pour un autotour, c’est aussi partir à la découverte des petites îles tropicales méconnues qui borde l’île principale comme l’île Saona ou l’ile Catalina pour randonner et partir en plongée. Il serait aussi dommage de rester à la plage et de ne pas visiter au Sud la capitale Saint-Domingue et sa zone coloniale inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ou encore les nombreux villages de pêcheurs et leurs maisons colorées comme à Las Terrenas dans la péninsule de Samana.

Village coloniale de Altos Chavon en République Dominicaine

Les incontournables de la République Dominicaine

Parcourir la Zona colonial de Saint-Domingue

Fondée au début du XVIe siècle, la capitale Saint-Domingue (Santo Domingo en espagnol) est l’une des plus anciennes cités des Caraïbes. Son centre historique, la « Zone coloniale », inscrite au patrimoine de l’Unesco, abrite ainsi de nombreux monuments comme la cathédrale Notre-Dame de l’Incantation, l’Alcazar de Colon et la forteresse Ozama.

Observer les baleines à bosse dans la baie de Samana

Sur la côte nord-est, bordé par l’océan Atlantique et la mer des Caraïbes, la péninsule de Samana est le point de ralliement des baleines à bosse qui viennent chaque année mettre bas dans ses parages entre janvier et mars.

Randonner dans la Cordillère centrale

Situé en plein cœur du pays, le massif de la Cordillère centrale offre au milieu des plantations et des villages de montagne un formidable terrain de jeu pour la randonnée, le VTT ou les descentes en rafting.

Vallée de Constanza en République Dominicaine

La République Dominicaine hors des sentiers battus

S’envoler en windsurf à Cabarete 

Le petit village de pêcheurs de la province de Puerto Plata sur la côte d’Ambre est devenu un spot réputé pour le surf et les sports de voile comme le kitesurf et le windsurf.

S’offrir un bout de paradis sur l’île Saona

A l’extrémité sud-est de l’île principale, dans la mer des Caraïbes, l’île Saona est un véritable paradis terrestre avec ses plages sauvages de sable fin bordées de palmiers, ses mangroves, ses récifs de corail et… ses tortues.

Se poser à Puerto Plata

Au Nord, les environs de Puerto Plata sur la côte d’Ambre offrent la plus grande concentration de plages paradisiaques et d’hôtels de la République dominicaine au fil de nombreuses stations balnéaires comme celles de la Playa dorada et de la Costa dorada.

Une douceur de vivre sans pareille

Les Dominicains sont d’une gentillesse touchante à laquelle vous succomberez assez vite, à condition d'aller à leur rencontre, bien évidemment. La musique, parfois un peu forte pour les oreilles européennes, accompagne la vie quotidienne tout au long de la journée, dans les transports, les marchés, les boutiques et tout au long de la nuit aussi… Serviables, les autochtones n’hésiteront pas à s’arrêter si vous vous trouvez en panne au bord de la route, trouveront des solutions ingénieuses pour réparer un pneu crevé, vous aideront à retrouver votre chemin si vous êtes perdu. On ne manque pas alors de partager une noix de coco, une bière bien fraîche ou un cocktail rehaussé d’un rhum, histoire de mieux se connaître. Musique, alcool, mer et soleil font bon ménage en République dominicaine. Comme nulle part ailleurs, la douceur de vivre s’exprime dans la nonchalance des démarches chaloupées, dans les sourires des visages joliment métissés, dans l’espièglerie des yeux des enfants, dans les accents chantants des conversations…

Un climat idéal toute l'année

La saison hiver, d’octobre à mars, n’est vraiment pas flagrante, le temps reste très clément puisque il fait 26 °C de température moyenne toute l’année. Les Dominicains sont en pull pendant la période hivernale alors qu'un Européen sera en tee-shirt, habitué aux rigueurs des climats continentaux, car la chaleur et le soleil sont au rendez-vous ici toute l’année. L’été, de mai à septembre, est particulièrement chaud et humide. La période cyclonique (de juillet à octobre) connaît parfois des pluies très violentes, mais de courte durée. Les températures dans le centre montagneux sont quant à elles beaucoup plus basses, et il n’est pas rare de descendre en dessous de 0 °C, notamment au sommet du Pico Duarte, à plus de 3 800 mètres. La région de Jarabacoa est l’une des zones les plus humides sur Hispaniola, et possède l’amplitude thermique la plus importante, de 14 °C en hiver à 30 °C en été.

Le berceau du merengue et de la bachata

La danse occupe une place de choix dans le pays. Issu d'un mélange de culture espagnole et africaine, s’il existe plusieurs rythmes de danse et de musique dans le pays, le plus prisé reste le merengue, danse dite "nationale" puisqu'elle est connue par l'ensemble des Dominicains, reconnue dans le monde entier, et classée depuis novembre 2016 au patrimoine immatériel de l’UNESCO. La naissance du merengue est assez mal connue, certains connaisseurs affirment que le merengue est une danse de la région de Cibao, d'autres assurent qu'elle provient des régions frontalières à Hati, d’autres encore lui attribuent un mélange de danses d’esclaves africains et du... menuet français. Cette danse nationale dominicaine comporte plusieurs variantes, dans les campagnes avec güira, tambour et accordéon et dans les salons des grandes villes qui ont ajouté cuivres, piano et chœurs. Vers la fin du mois de juillet, difficile d’échapper à la Semana del merengue, notamment à Santo Domingo. C’est l’occasion rêvée de se mêler à la population en dansant dans la rue ou sur la plage. Les chanteurs Sergio Vargas et Johnny Ventura sont les icônes du merengue et parmi les plus écoutés de la République dominicaine.

Un carnaval coloré

Le carnaval dominicain est particulièrement animé et coloré. C’est une fête très populaire où se mélangent traditions espagnoles, foi chrétienne et rites africains, et qui remonterait au-delà de l'époque coloniale. Le carnaval se décline dans toutes les régions du pays dans une débauche de rythmes effrénés, de musiques entêtantes, mettant en scène des diables cornus, des coqs, des taureaux, des caciques… Les participants défilent chaque dimanche de février dans les quatre coins de la République dominicaine. Le carnaval atteint son paroxysme le 27 février, jour de l'indépendance nationale. Il se poursuit dans certaines villes jusqu’en mars. Les plus célèbres sont ceux de La Vega et de Saint-Domingue, mais ceux de San Pedro de Macoris ou de Santiago rivalisent de créativité et d’imagination, et là aussi, les rues sont transformées en théâtre improvisé plusieurs jours durant. Des hordes d’enfants, costumés et armés de ballons, matraquent les spectateurs des défilés, des kiosques de boissons distribuent le rhum sans compter, des groupes de musique se produisent sur les podiums géants et déchaînent la fougue des danseurs sur des rythmes soutenus… Bref, un carnaval, ou plutôt des carnavals, placés sous le double signe de la satire et de la fête.

Pourquoi une agence locale ?

  • Chaque agent local vit sur place et est un expert de la destination.
  • Votre séjour sera 100% sur-mesure et adapté à toutes vos envies.
  • Votre agent local sera toujours disponible pour s'assurer que votre voyage est conforme à vos attentes.
  • Bénéficiez des meilleurs prix en étant directement en contact avec l'organisateur sur place.
  • Sans intermédiaire, tout le mode est gagnant, vous le premier !

Pourquoi partir avec une agence locale ?

  • Chaque agent local vit sur place et est un expert de la destination.
  • Votre séjour sera 100% sur-mesure et adapté à toutes vos envies.
  • Votre agent local sera toujours disponible pour s'assurer que votre voyage est conforme à vos attentes.
  • Bénéficiez des meilleurs prix en étant directement en contact avec l'organisateur sur place.

Les voyageurs qui ont visité République dominicaine ont aussi aimé

Les médias en parlent