Les grandes villes de l'Ouzbékistan

Description du séjour

La Route de la Soie était un réseau de routes commerciales entre l'Asie et l'Europe allant de Chang'an (actuelle Xi'an) en Chine jusqu'à Antioche en Syrie. Elle doit son nom à la plus précieuse marchandise qui y transitait : la soie, dont seuls les Chinois connaissaient le secret de fabrication. Cette dénomination de 'route de la soie' est due à un géographe allemand du XIXe siècle.Les caravanes partaient de Xi'an, empruntaient le corridor du Gansu puis contournaient le désert du Taklamakan par le nord au pied des hautes montagnes des Tian Shan ou par le sud au pied des Kunlun; ces deux routes étaient jalonnées de villes et caravansérails : au nord, Turfan, Ürümqi, Karachahr, Koutcha, Aksou, Kashgar et au sud Dunhuang, Miran, Cherchen, Niya, Khotan, Yarkand. À partir de Kashgar et Yarkand, les pistes rejoignaient la Perse ou l'Inde à travers les hautes montagnes de l'Asie centrale (Pamir et Karakoram), puis par la Sogdiane (Samarcande, Boukhara, Merv), la Bactriane ou le Cachemire. Peu de caravanes effectuaient l'intégralité du trajet et les marchandises étaient revendues le long de la route dans les oasis qui devinrent des centres de commerce très prospères.Historiquement, on considère que la Route de la Soie a été ouverte par le général chinois Zhang Qian au IIe siècle av JC; l’empereur l'avait envoyé sceller une alliance avec les tribus situées à l’ouest du désert de Taklamakan. Alexandre le Grand s’était arrêté bien avant d’atteindre le Turkestan chinois. Les Romains, qui n’étaient pas mieux renseignés, étaient convaincus que les Sères ('peuple de la soie', c’est à dire les Chinois) récoltaient la soie sur les arbres. Les Parthes, les Sogdiens et les Indiens devinrent rapidement les principaux intermédiaires dans le commerce de la soie entre l’est et l’ouest, achetant le tissu aux marchands chinois qui l’acheminaient jusqu’à Dunhuang, et le revendant aux Syriens et aux Grecs. Chaque transaction augmentait considérablement le prix du produit qui aboutissait dans l’Empire romain par le biais d’intermédiaires grecs et juifs.La soie ne représentait qu’une petite partie du commerce effectué sur la Route de la Soie. Les caravanes qui partaient vers l’est emportaient de l’or, des pierres et des métaux précieux, des textiles, de l’ivoire et du corail, alors que celles qui allaient en Occident étaient chargées de fourrures, de céramiques, de cannelle et d’armes en bronze.L’importance de ces nouveaux liens terrestres entre Orient et Occident se mesurent également aux idées et aux croyances véhiculées par les hommes qui accompagnaient ces caravanes. L'impact des pensées religieuses et philosophiques de l'Inde, de l'Asie centrale et du Moyen-Orient allait être immense tant en Chine que dans les autres pays de l'Asie; en particulier, le bouddhisme introduit au début de l'ère chrétienne connut une expansion rapide le long de la Route de la Soie et de nombreuses grottes et monastères furent construits dans les oasis; l'âge d'or du bouddhisme prendra fin en 845 lorsque l'empereur hostile aux religions étrangères les interdira. On a du mal à imaginer que des monastères bouddhiques dominaient autrefois la vie culturelle d'Asie Centrale.Les apports de la Route de la Soie sont énormes : elle a permis de maintenir une culture internationale qui liait ensemble des peuples très divers; elle eut un fort impact d'intégration dans les régions traversées sur les tribus qui vivaient auparavant isolées; elle a amené le nestorianisme, le manichéisme, le bouddhisme et l'islam en Asie centrale et en Chine. A la religion et à l'art, il convient d'ajouter les technologies : des chinois, l'Asie centrale n'apprit pas seulement à couler le fer, mais aussi à fabriquer du papier. À la fin de sa gloire, la Route de la Soie a contribué à l'établissement du plus grand empire continental de tous les temps : l'Empire des Mongols .Vers la fin du VIIIe siècle, les routes maritimes qui reliaient le port méridional de Canton au Moyen-Orient étaient bien établies. L’art de la sériciculture avait été maitrisé par les Perses et, même si la soie ne fut pas produite en Europe avant le XIIe siècle, l’apogée de la Route de la Soie tirait à sa fin. La chute de la dynastie Tang au Xe siècle conduisit la Chine au chaos; à la même époque, des communautés entières dans les oasis disparaissaient suite au tarissement des sources. Les turbulences occasionnées par Gengis Khan et Tamerlan minèrent l'économie de la région. L'Asie centrale restera longtemps en dehors des préoccupations de l'Orient et de l'Occident jusqu'à l'arrivée des explorateurs russes et anglais au XIXe siècle.
Jour 1

Mardi. Paris – Ourguentch

Envol pour Ourguentch le vol HY252 « Uzbekistan airways » à 20h30 (l’heure parisienne). Nuit au bord de l’avion.
Jour 2 : Mercredi. Visite de Khiva.
Jour 2

Mercredi. Visite de Khiva.

Arrivée à Ourguentch à 6h30 en provenance de Paris le vol HY252. Vous êtes accueilli par votre guide accompagnateur francophone à l’aéroport d’Ourguentch. Transfert à l’hôtel Petit déjeuner. KHIVA "LA PERLE DE L'ORIENT " Capitale du KHOREZM, importante oasis sur les Routes de la Soie, au cœur du désert du KYZYL KOUM., au croisement des routes caravanières de Perse, de Russie et de l’Inde. La légende nous dit qu'elle fut fondée par SHEM, un fils de Noé, après un songe flamboyant. La citadelle de l’Itchan Kala (UNESCO) D'imposantes murailles de briques crues, hérissées de créneaux, ponctuées de puissantes tours, l'encerclaient sur plus de 2 kms. A l’intérieur s'abritent, palais, madrasas, mosquées, caravansérails, construits par les KHANS, impitoyables rivaux de Boukhara. C'est une ville musée, vidée de ses habitants, par les Soviétiques, en 1960. Même si elle a fêté ses 2500 ans, la plupart des édifices sont du XVII° au XIX° siècle. Le Kunia Ark est l’ancienne citadelle, le refuge fortifié de tous les Khans. Le célèbre iwan de la salle de réception est plaqué de majoliques bleues et blanches. La mosquée d’été a des décors floraux somptueux. Le Mausolée de Pakhlavan Makhmoud est le plus beau monument de la ville, le lieu le plus sacré de Khiva, sa coupole turquoise abrite le saint patron de la ville : lutteur, fourreur et poète du XIVème siècle. Le Minaret et la Medersa Islam Khodja domine toute la ville avec ses anneaux de couleur : du haut de ses 120 marches la vue sur le désert environnant et sur Khiva est inoubliable. La Madrasa abrite un musée des Arts Appliqués : boiseries, tapis, tentures … Déjeuner. Poursuite de la visite de Khiva, la "ville musée à ciel ouvert". Le Palais Tach Khaouli ou «Palais de pierre», le nouveau palais du khan du XIXème siècle. Les Iwans ont des décors de majoliques bleues et blanches éblouissants, on visite la salle d’audience et tribunal aux décorations admirables par Abdullah djinn, salle du trône, trésor, harem, écuries, arsenal, casernes, mosquée, prison … La Madrasa Mohamed Amin Khan aux façades colorées de mosaïques bleues, une des plus grandes d’Asie Centrale, accueillait 260 étudiants. Elle fut une sinistre prison soviétique, aujourd’hui un hôtel de luxe La Madrasa Muhamad Rakhim Khan abrite sous son portail le centre d’artisanat Le Kalta Minor ou minaret court, superbement décoré de majoliques vert de jade, il devait être le plus haut du monde musulman mais la mort d’Amin Khan, décapité lors d’une bataille, le laissa inachevé La Mosquée Djouma ou mosquée du Vendredi a un somptueux intérieur : une forêt de colonnes du Xè au XIIème siècle de toutes provenances, les plus belles de l’Inde. On y devine des représentations humaines, des symboles zoroastriens, des Bouddhas tous effacés … Diner. Nuit à l’hôtel.
Jour 3

Jeudi KHIVA - TOPRAK KALA - AYAZ-KALA OURGENCH - BOUKHARA en avion

Petit déjeuner à l’hôtel. Découverte du pittoresque marché de Khiva L'ANNEAU D'OR" DE L'ANCIEN KHAREZM ou ELLIQ KALA : les "50 forteresses." D’antiques citadelles perdues dans les sables, au sud de la KARAKALPAKIE : PONT DE BEROUNI on traverse l'AMOU DARIA pour se rendre aux citadelles du désert : des barges rouillées sont jetées sur l'eau et reliées par des chaines et des plaques de tôle. Le maigre courant d'eau entre les dunes de sable témoigne de l'ensablement de toute la région à la suite de l'exploitation forcenée du coton, à l'époque soviétique. L'assèchement de la mer d'Aral avec ses épaves de bateaux perdues dans les sables en est la terrible conséquence. TOPRAK KALA : impressionnante forteresse en ruine du 1er siècle avant JC, elle fut la capitale des seigneurs KOUCHANS, mais les attaques répétées des Huns Hephtalite, en détruisant les canaux d'irrigation, firent sombrer dans l'oubli cette brillante civilisation. La citadelle royale recèle encore des traces de jardins, Salle des rois, Salle des victoires, Salle des gardes noirs, temple des adorateurs du feu, et des vastes maisons des clans qui abritaient plus de cent membres… KYZYL KALA une petite bourgade abritait derrière de hautes murailles les garnisons de l'ancienne forteresse. AYAZ KALA : le site le plus impressionnant ; deux citadelles perchées sur les collines d'où l'on a une vue admirable sur le désert Un camp de yourtes Kazakh nous recevra pour le déjeuner Tout près, un petit lac est ourlé de sel Transfert à l’aéroport d’Ourguentch et envol pour Boukhara. Le vol HY 058 départ d’Ourguentch à 21:50, arrivée à Boukhara à 22 :50. Nuit а l'Hôtel à Boukhara.
Jour 4 : Vendredi. Visite de Boukhara
Jour 4

Vendredi. Visite de Boukhara

Petit déjeuner. Journées consacrées aux visites de Boukhara "la noble", (UNESCO) Boukhara " la Sainte" : "le dôme de l'Islam", "le Pilier de la religion", "la beauté de l'esprit", est la plus secrète des cités caravanières, la mieux préservée des villes orientales. Une oasis au cœur du désert rouge, le Kysyl Koum. Cité achéménide du VI° siècle, conquise par Alexandre, détruite par les hordes de Gengis Khan puis par Tamerlan, par les troupes du tsar puis par les bolcheviks et sans cesse renaissante. Elle fut l'un des centres spirituels et intellectuels les plus importants du pays, attirant des étudiants d'Arabie, d'Irak et d'Espagne dans ses madrasas. LE MAUSOLEE ISMAEL SAMANI, l'édifice le plus ancien de Boukhara, enfoui sous plusieurs mètres de terre fut épargné par la tornade mongole. Il a plus de 1000 ans, la richesse des motifs de briques ciselées est remarquable. Le mausolée TCHACHMA AYOUB : le prophète Job y fit jaillir une source miraculeuse. LES MURAILLES DE BOUKHARA protégeaient la ville des attaques nomades jusqu'à la conquête russe de 1920, qui laissa bien peu subsister des murs d'enceinte de 25 kms LA MOSQUEE BOLO KHAOUZ est l'une des plus belles de la ville avec ses piliers et plafonds de bois. L'émir y faisait ses prières sous un splendide dôme. L'Iwan est un des plus élégants de toute l'Asie centrale. LA FORTERESSE DE L'EMIR OU ARK aux puissantes murailles crénelées fut la résidence des seigneurs de Boukhara. Elle se dresse sur la place du Reghistan dans toute sa majesté, en grande partie détruite en 1920, La Salle du Trône fut le témoin de nombreux couronnements. Salle de réception, pavillon de musique, chambres du harem se succèdent. De sa terrasse splendide vue sur les monuments de Boukhara. Déjeuner. LA MOSQUEE KALYAN a les plus belles ornementations du XVI° siècle, le mihrab est orné de mosaïques éblouissantes. LA PLACE POY KALON : centre religieux de Boukhara la sainte, la plus monumentale : la madrasa Mir i Arabe au majestueux Iwan fait face à l'immense mosquée Kalon et à son minaret terrible "tour de la mort" du XII° siècle, phare qui conduisait les caravanes perdues dans les immensités désertiques du Karakoum jusqu'au caravansérail. La mosquée Kalon aux 288 coupoles pouvait accueillir 10 000 fidèles. Sa coupole bleue est la plus belle. Coupoles marchandes et passages couverts sont un trait original de l'architecture de Boukhara :: Tak i Zargaron la coupole des joailliers ou la coupole des chapeliers ou TAK I SARAFAN la coupole des changeurs : les galeries couvertes abritent maintes échoppes LA MADRASA OULOUGH BEGH sobre et majestueuse : des étoiles rappellent la passion du prince pour l'astronomie. LA MADRASA ABDUL AZIZ KHAN la mosaïque du portail d'entrée est un lacis végétal d'un jaune lumineux avec des oiseaux simourgh et un dragon Le marché couvert d'ADDULLAH KHAN est réservé aux belles étoffes de soie ikatées et à de somptueux tapis. LA MOSQUEE MAGOKI ATTARI, le portail du XII° siècle est l'une des œuvres architecturales les plus parfaites de Boukhara. LA MADRASA DE NADIR DIVAN BEGHI : un soleil rayonne entre deux oiseaux simourgh affrontés. Diner dans la médersa Nodir Dévanbegui avec le spectacle des danses, des chansons traditionnelles ouzbeks et les défilés de mode. Nuit à l’hôtel.
Jour 5

Samedi. Monuments de Boukhara

Petit déjeuner. LE CHOR MINOR est une madrasa d'architecture étonnante, flanqué de quatre minarets élancés aux coupoles bleues. SITORI I MOKHI KHOSA, Palais de la lune et des étoiles, résidence d'été des Emirs de Boukhara, dans un immense parc, l'architecture russe au décor oriental ! La Salle blanche a un décor de plâtre finement ciselé sur fond de miroir. Des niches à stalactites portent de superbes bouquets multicolores Le harem recèle un musée de la broderie avec les plus beaux suzani. Départ à 15 :51 en train de Boukhara pour Samarkand par le train Afrosiab 761Ф. Arrivée à 17 :25 à Samarkand. Diner. Nuit à l’hôtel.
Jour 6 : Dimanche. Samarkand – Shakhrisabz - Samarkand
Jour 6

Dimanche. Samarkand – Shakhrisabz - Samarkand

Petit déjeuner. Transfert de Samarkand à Shakhrisabz par les voiture (3 personne par voiture 100 km). La route de Samarkand à Shakhrisabz traversant les monts Fan est magnifique. Dans la région de KASHKA DARIA, elle fut la ville natale de Tamerlan. Il y fit construire un mausolée pour son fils et prévoyait d'y être inhumé. Tamerlan y avait fait déporter les meilleurs artisans des pays conquis et construire riches habitations, mosquées, madrasa, caravansérails, tombeaux, décorés d'émail bleu et or pour son père et son fils, et surtout il édifia l’AK SARAI, le « palais blanc» ; il ne reste presque rien du palais décrit par l'ambassadeur castillan de Clavijo, détruit par l'émir de Boukhara au XVI° siècle, qu'un immense portail somptueusement décoré de majoliques. Déjeuner. L’après-midi est consacré à la visite : DOR US TILIAVAT fut élevé par Tamerlan en 1373 pour son père et un célèbre soufi. MOSQUEE KOK GOUMBAZ fut construite par Oulough Begh, murs et coupoles recouverts de motifs géométriques polychromes ; MAKBARAT GOUMABAZ SAYYIDAN construit par Oulough Begh : l'intérieur est superbement orné de fresques géométriques et florales. DOR US SIADAD mausolée de Jahangir fils préféré de Tamerlan mort à 22 ans d'une chute de cheval, la douleur de Tamerlan fut immense. Chakhrissabz est également un vieux centre de broderie d’art et de céramique. Départ pour Samarkand. Visite LE MAUSOLEE DU GOUR EMIR, tombeau de jade de Tamerlan, symbole de la grandeur de la nation ouzbek, sa coupole côtelée s'élance vers le ciel à plus de 30 m ; L’intérieur en mosaïques or et bleu ciel est "pareil au firmament"
Jour 7

Lundi. Samarkand – Tachkent.

Petit déjeuner. Samarkand - "miroir du monde", "jardin de l'âme", "joyau de l'Islam", "perle de l'Orient", "centre de l'univers", cette oasis fabuleuse du Kysyl Koum, une des plus grandes cités caravanières des Routes de la Soie, (ce grand axe allant de la Méditerranée à la Chine) a plus de 20 000 ans ! La cité fortifiée fut fondée par les Perses au VII° siècle av. JC ; au IV° siècle av. JC, Alexandre le Grand s'empara de "Maracanda" , il reste quelques traces de ses remparts. Elle fut dévastée par les hordes mongoles de Gengis Khan mais son descendant Tamerlan en fit, au XIV° siècle, la capitale d'un immense empire, de la Mer Noire au Pendjab indien, et la couvrit de monuments grandioses de même que ses successeurs. Le conquérant y réunit, de force, savante et artiste parmi les meilleurs de son temps : poètes, architectes, peintres, astronomes. La majestueuse place du REGHISTAN avec ses trois monumentales madrasas : celle d'Oulough Begh aux étoiles bleues (la plus grande université d'Asie centrale), celle de Chir Dor où des tigres de feu portent le soleil, celle de Tilla Kari couverte d'or Cette "place de sable" était le haut lieu des bazars, des défilés militaires et des exécutions publiques. LA MOSQUEE BIBI KHANUM : selon la légende, construite par une princesse du Khorasan, épouse préférée de Tamerlan, (ce qui lui couta la vie !) La plus grande d'Asie Central. 95 éléphants des Indes en apportèrent les énormes blocs. Malgré ravages des hommes et tremblements de terre elle a retrouvé la splendeur de sa coupole bleue. Déjeuner. LE BAZAR à l'ombre de Bibi Khanoum, où se presse une foule bigarrée regorge de melons, d'épices et de pains décorés. SHAHL ZINDA une ruelle grimpe dans la colline de l'antique Afrosyab, bordée de mausolées du du XI° au XV° siècle, qui entourent le tombeau d'un saint, Ibn Abas, cousin du Prophète. Apothéose de l'art de la céramique : la luxuriance des motifs floraux émaillés et ciselés évoquent les jardins du paradis. L'observatoire d'OULOUGH BEGH, l'un des plus grands astronomes du XV° siècle (dont nous avons contemplé les instruments géants aux Indes) LE MUSEE HISTORIQUE D’AFRASYAB : des fresques du V° siècle montrent une procession nuptiale : une princesse du Sukhandaria, juchée sur un éléphant blanc, vient épouser un roi de Sogdiane ! Elles proviennent du Palais de l'antique Samarkand conquise par Alexandre. Départ de Samarkand en train pour Tachkent par le train Afrosiab. Arrivée à 17 :25 à Tachkent. Dîner. Nuit à l’hôtel.
Jour 8

Mardi. Tachkent

Petit déjeuner. La capitale hétéroclite et cosmopolite d'Ouzbékistan. La plus grande métropole d'Asie Centrale ; La "cité de pierres ", que le géographe grec Ptolémée décrivait déjà comme l'étonnant carrefour des caravanes venues d'Orient et d’Occident, est devenue une ville moderne et dynamique avec des tours de verre, le cœur économique palpitant du pays. Sur la place AMIR TIMOUR à cheval, remplacé la faucille, le marteau et la tête de Karl Marx. Il est devenu le symbole de l'indépendance ouzbek ! L'avenue BRODWAY, aux cafés branchés où l'on joue aux échecs, conduit à l'étonnant palais de brique d'un grand-duc Romanov exilé au temps des tsars... L'immense Place MUSTAKILLIK est bordée de palais, animée de fontaines. Transfert à l’aéroport pour prendre le vol de retour pour Paris le vol HY251 à 12h30.
Autres idées de Séjour Ouzbékistan

La Gastronomie de l’Ouzbékistan

Ouzbékistan
par Global Trip
1085€

Ouzbékistan est un pays qui est connu non seulement par ses monuments historiques mais aussi par une grande variété de plats qu’ils ont ses particularités de la préparation , lié avec histoire de ce pays . Le voyage gastronomique vous permettra de goûter toute la divérsité de la cuisine ouzbèke et vous pemettra de participer au master class pendant les préparation.

Inimitables merveilles de l'Asie Centrale

Ouzbékistan
par Samarkand Renaissance
618€

" Samarkand Renaissance" vous invite à un voyage d"exception au pays des miracles et aventures au coeur de l"Asie Centrale.....en Ouzbékistan. Nos voyages vous offrent la palette des couleurs et les émotions du passé et du présent, le voyageur devient le sultan, le derviche, le riche marchand ou le guérisseur.....

De la trace de Tamerlang jusqu’au pays de fleurs de soleil et melons sucres

Ouzbékistan
par Uzbegim Tour
1050€

Ce voyage culturel, mais avant tout mythique vous permet de découvrir l'Ouzbékistan, patrie de Tamerlan et carrefour des routes caravanières de la Route de la Soie. Au coeur des mosques et médersas aux coupoles turquoises, à la terrasse d'une tchaïkhana ou encore au bazar coloré et animé, un univers fascinant s'ouvrira devant vous. Découvrez des terres et villes legendaries d'Asie centrale: KHIVA – ville musée à ciel ouvert; BOUKHARA - l'une des plus anciennes cites d'Asie Centrale aux mille coupoles et SAMARKAND – cite légendaire qui recèle de trésors Itinéraire: Europe-Tachkent –Nukus-Mouynak-Nukus-- Khiva – Boukhara – Nourata – camp des yourtes - Samarcande – montagnes -Tachkent-Europe

Traversée de l'Asie Centrale 19 jours

Ouzbékistan, Kirghizistan
par TRIP ORIENT
2400€

Choisissez ce circuit si vous souhaitez traverser toute l'Asie Centrale sur les traces de la Route de la Soie. Ce voyage vous permet de découvrir à la fois trois pays centrasiatiques Kirghizistan-Ouzbékistan-Turkménistan.

L'Ouzbékistan de l'ouest à l'est

Ouzbékistan
par Global Trip
910€

Les faits historiques sur la territoire de l’Ouzbékistan a la signification très important pour toutes les régions du monde . La mémoire des millénaires garde dans les monuments uniques architecturaux des villes historiques de l’Ouzbékistan telles comme Tachkent, Samarcande, Boukhara, Khiva, Shahr -i- Siyabz et bien sûr la ville de Ferghana, une peninsule ouzbek au sein des montagnes kirghiz, forme un centre agro- industriel du pays. En choisissant ce programme vous allez avoir une chance de visiter le centre industriel important de l’Ouzbékistan comme la ville de Ferghana et découvrir profondement la richesse spirituelle et la culture unique du coeur de l’Asie centrale .

Les grandes villes de l'Ouzbékistan

Ouzbékistan
par Global Trip
640€

La Route de la Soie était un réseau de routes commerciales entre l'Asie et l'Europe allant de Chang'an (actuelle Xi'an) en Chine jusqu'à Antioche en Syrie. Elle doit son nom à la plus précieuse marchandise qui y transitait : la soie, dont seuls les Chinois connaissaient le secret de fabrication. Cette dénomination de 'route de la soie' est due à un géographe allemand du XIXe siècle.Les caravanes partaient de Xi'an, empruntaient le corridor du Gansu puis contournaient le désert du Taklamakan par le nord au pied des hautes montagnes des Tian Shan ou par le sud au pied des Kunlun; ces deux routes étaient jalonnées de villes et caravansérails : au nord, Turfan, Ürümqi, Karachahr, Koutcha, Aksou, Kashgar et au sud Dunhuang, Miran, Cherchen, Niya, Khotan, Yarkand. À partir de Kashgar et Yarkand, les pistes rejoignaient la Perse ou l'Inde à travers les hautes montagnes de l'Asie centrale (Pamir et Karakoram), puis par la Sogdiane (Samarcande, Boukhara, Merv), la Bactriane ou le Cachemire. Peu de caravanes effectuaient l'intégralité du trajet et les marchandises étaient revendues le long de la route dans les oasis qui devinrent des centres de commerce très prospères.Historiquement, on considère que la Route de la Soie a été ouverte par le général chinois Zhang Qian au IIe siècle av JC; l’empereur l'avait envoyé sceller une alliance avec les tribus situées à l’ouest du désert de Taklamakan. Alexandre le Grand s’était arrêté bien avant d’atteindre le Turkestan chinois. Les Romains, qui n’étaient pas mieux renseignés, étaient convaincus que les Sères ('peuple de la soie', c’est à dire les Chinois) récoltaient la soie sur les arbres. Les Parthes, les Sogdiens et les Indiens devinrent rapidement les principaux intermédiaires dans le commerce de la soie entre l’est et l’ouest, achetant le tissu aux marchands chinois qui l’acheminaient jusqu’à Dunhuang, et le revendant aux Syriens et aux Grecs. Chaque transaction augmentait considérablement le prix du produit qui aboutissait dans l’Empire romain par le biais d’intermédiaires grecs et juifs.La soie ne représentait qu’une petite partie du commerce effectué sur la Route de la Soie. Les caravanes qui partaient vers l’est emportaient de l’or, des pierres et des métaux précieux, des textiles, de l’ivoire et du corail, alors que celles qui allaient en Occident étaient chargées de fourrures, de céramiques, de cannelle et d’armes en bronze.L’importance de ces nouveaux liens terrestres entre Orient et Occident se mesurent également aux idées et aux croyances véhiculées par les hommes qui accompagnaient ces caravanes. L'impact des pensées religieuses et philosophiques de l'Inde, de l'Asie centrale et du Moyen-Orient allait être immense tant en Chine que dans les autres pays de l'Asie; en particulier, le bouddhisme introduit au début de l'ère chrétienne connut une expansion rapide le long de la Route de la Soie et de nombreuses grottes et monastères furent construits dans les oasis; l'âge d'or du bouddhisme prendra fin en 845 lorsque l'empereur hostile aux religions étrangères les interdira. On a du mal à imaginer que des monastères bouddhiques dominaient autrefois la vie culturelle d'Asie Centrale.Les apports de la Route de la Soie sont énormes : elle a permis de maintenir une culture internationale qui liait ensemble des peuples très divers; elle eut un fort impact d'intégration dans les régions traversées sur les tribus qui vivaient auparavant isolées; elle a amené le nestorianisme, le manichéisme, le bouddhisme et l'islam en Asie centrale et en Chine. A la religion et à l'art, il convient d'ajouter les technologies : des chinois, l'Asie centrale n'apprit pas seulement à couler le fer, mais aussi à fabriquer du papier. À la fin de sa gloire, la Route de la Soie a contribué à l'établissement du plus grand empire continental de tous les temps : l'Empire des Mongols .Vers la fin du VIIIe siècle, les routes maritimes qui reliaient le port méridional de Canton au Moyen-Orient étaient bien établies. L’art de la sériciculture avait été maitrisé par les Perses et, même si la soie ne fut pas produite en Europe avant le XIIe siècle, l’apogée de la Route de la Soie tirait à sa fin. La chute de la dynastie Tang au Xe siècle conduisit la Chine au chaos; à la même époque, des communautés entières dans les oasis disparaissaient suite au tarissement des sources. Les turbulences occasionnées par Gengis Khan et Tamerlan minèrent l'économie de la région. L'Asie centrale restera longtemps en dehors des préoccupations de l'Orient et de l'Occident jusqu'à l'arrivée des explorateurs russes et anglais au XIXe siècle.

L'Ouzbékistan de l'ouest à l'est

Ouzbékistan
par Global Trip
910€

Les faits historiques sur la territoire de l’Ouzbékistan a la signification très important pour toutes les régions du monde . La mémoire des millénaires garde dans les monuments uniques architecturaux des villes historiques de l’Ouzbékistan telles comme Tachkent, Samarcande, Boukhara, Khiva, Shahr -i- Siyabz et bien sûr la ville de Ferghana, une peninsule ouzbek au sein des montagnes kirghiz, forme un centre agro- industriel du pays. En choisissant ce programme vous allez avoir une chance de visiter le centre industriel important de l’Ouzbékistan comme la ville de Ferghana et découvrir profondement la richesse spirituelle et la culture unique du coeur de l’Asie centrale .

Délicieux Ouzbékistan

Ouzbékistan
par ALFA GROUP
470€

La visite "Delicious Uzbekistan" est une visite des lieux historiques de l'Ouzbékistan et des vacances pour l'estomac. Le prix de la visite comprend les déjeuners et dîners dans les meilleurs restaurants ouzbeks, des classes de maître pour la cuisine manti et pilaf. 6 jours 5 nuits pour deux personnes Tachkent - 3 nuits Samarkand - 1 nuit Boukhara - 1 nuits Inclus dans le prix: - Hôtels moyens - Auto - Guide - 3 repas par jour - des billets d'entrée aux excursions - Billets de train

TRESORS DE LA ROUTE DE LA SOIE-15 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
1245€

L'histoire de la Route de la Soie remonte aux temps où les marchands de soie traversaient les chemins brulants des déserts Kara-Koum et Kyzyl-Koum et s'engouffraient dans l'oasis de Merv et de Khârezm. D'autres caravanes suivirent avec des épices, des pierres précieuses, des étoffes et des céramiques d'Afrosiab. Afin de se procurer des "argamaks célestes", l'empereur de Chine envoie des troupes à Ferghana et Kokand. Durant ce voyage en Ouzbékistan vous découvrirez toute une palette de paysages, de couleurs et de parfums.

SOUS LE CHARME DES SITES EN OUZBEKISTAN-18 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
1755€

Perle de l’Orient, Royaume de steppes libres et infinies, Pays de milliers de légendes et mythes... –Ce pays attire les voyageurs par ses paysages variés et l’histoire ancienne. On peut trouver tout en Ouzbékistan: vallées fertiles et pittoresques, énormes massifs montagneux, déserts arides et rivières larges. Entre deux fleuves Amoudarya et Syrdarya qui coulent à travers toute l’Asie Centrale demeure l’Ouzbékistan où il y a milles ans ont apparus les foyers de civilisation humaine. Les gens y ont édifié les villes qui n’ont rien à envier à Rome ni à Babylon par leur éclat et splendeur. Ces villes ont fasciné les pèlerins et des marchands qui traversaient la Route de la Soie, par la beauté et l’infrastructure extrêmement développée. Les points importants de croisement des routes caravanières sont devenus par la suite les plus belles villes d’Ouzbékistan: Samarkand, Boukhara, Khiva qui continuent de nous fasciner ! Pendant des siècles, les bazars plurilingues d’Orient faisaient du bruit, la route poussiéreuse était parcourue par des commerçants venants en Europe chargés de soieries multicolores et de pierres précieuses, d’épices et de matières colorantes, d’or et d’argent, d’oiseaux et d’animaux exotiques d’Orient. Pays qui a éveillé la curiosité et qui est devenu le rêve pour de grands capitaines et des explorateurs: Dariy, Alexandre le Grand, Gengis Khan qui venaient conquérir cette terre dans les différentes époques. C’est ici où Tamerlan a fondé son empire. L'Ouzbékistan demeure tel qu'hier, un rêve dressé sur le sable éternel. Entre les guerres destructrices et les conquêtes, les régents ont trouvé le temps pour le mécénat et le développement de la science, de la culture et de l’art, posant ainsi la première pierre à toute une pléiade des grands savants, des artistes et des hommes de lettres en Asie Centrale.

LA ROUTE DE LA SOIE EN OUZBEKISTAN-12 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
1100€

Les villes les plus anciennes des routes de la soie comme Samarkand, Boukhara, Tachkent, Khiva et Chakhrisabz étaient les villes importantes sur les routes commerciales de la Grande Route de la Soie. Fondées dans le 2ème siècle avant J-C sur la Route de la Soie reliant la Chine et le Moyen-Orient, n’était pas seulement une route commerciale importante, mais était aussi un pont pour l'échange culturelle entre l’ Orient e t l’ Occident. Et, bien sûr, il est impossible de ne pas parler de l'influence de la Route de la Soie dans l'histoire culturelle et architecturale de l'Asie centrale. Samarkand, avec son histoire plus de 27 siècles, l'une des plus anciennes villes du monde, surprend encore l'oeil avec ses magnifiques bâtiments de l'architecture médiévale. La ville de Boukhara, aussi vieux que Samarkand, ouvre ses portes pour les amateurs de l'antiquité. Chaque pierre dans cette ville respire l'histoire. Ici ont vécu de grands scientifiques comme le médecin Avicenne, l’ historien Mohammed Nerchakhy. Khiva, dont le paysage urbain a pris forme au 17e siècles,est un des joyaux architecturaux derrière ses murs de pisé. Découvrez l’ancienne routes de la soie avec nous!

CIRCUIT CLASSIQUE-8 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
690€

Circuit classique pour 8-jours. Khiva-Boukhara-Samarkand-Tachkent

Les grandes villes de l'Ouzbékistan

Ouzbékistan
par Global Trip
640€

La Route de la Soie était un réseau de routes commerciales entre l'Asie et l'Europe allant de Chang'an (actuelle Xi'an) en Chine jusqu'à Antioche en Syrie. Elle doit son nom à la plus précieuse marchandise qui y transitait : la soie, dont seuls les Chinois connaissaient le secret de fabrication. Cette dénomination de 'route de la soie' est due à un géographe allemand du XIXe siècle.Les caravanes partaient de Xi'an, empruntaient le corridor du Gansu puis contournaient le désert du Taklamakan par le nord au pied des hautes montagnes des Tian Shan ou par le sud au pied des Kunlun; ces deux routes étaient jalonnées de villes et caravansérails : au nord, Turfan, Ürümqi, Karachahr, Koutcha, Aksou, Kashgar et au sud Dunhuang, Miran, Cherchen, Niya, Khotan, Yarkand. À partir de Kashgar et Yarkand, les pistes rejoignaient la Perse ou l'Inde à travers les hautes montagnes de l'Asie centrale (Pamir et Karakoram), puis par la Sogdiane (Samarcande, Boukhara, Merv), la Bactriane ou le Cachemire. Peu de caravanes effectuaient l'intégralité du trajet et les marchandises étaient revendues le long de la route dans les oasis qui devinrent des centres de commerce très prospères.Historiquement, on considère que la Route de la Soie a été ouverte par le général chinois Zhang Qian au IIe siècle av JC; l’empereur l'avait envoyé sceller une alliance avec les tribus situées à l’ouest du désert de Taklamakan. Alexandre le Grand s’était arrêté bien avant d’atteindre le Turkestan chinois. Les Romains, qui n’étaient pas mieux renseignés, étaient convaincus que les Sères ('peuple de la soie', c’est à dire les Chinois) récoltaient la soie sur les arbres. Les Parthes, les Sogdiens et les Indiens devinrent rapidement les principaux intermédiaires dans le commerce de la soie entre l’est et l’ouest, achetant le tissu aux marchands chinois qui l’acheminaient jusqu’à Dunhuang, et le revendant aux Syriens et aux Grecs. Chaque transaction augmentait considérablement le prix du produit qui aboutissait dans l’Empire romain par le biais d’intermédiaires grecs et juifs.La soie ne représentait qu’une petite partie du commerce effectué sur la Route de la Soie. Les caravanes qui partaient vers l’est emportaient de l’or, des pierres et des métaux précieux, des textiles, de l’ivoire et du corail, alors que celles qui allaient en Occident étaient chargées de fourrures, de céramiques, de cannelle et d’armes en bronze.L’importance de ces nouveaux liens terrestres entre Orient et Occident se mesurent également aux idées et aux croyances véhiculées par les hommes qui accompagnaient ces caravanes. L'impact des pensées religieuses et philosophiques de l'Inde, de l'Asie centrale et du Moyen-Orient allait être immense tant en Chine que dans les autres pays de l'Asie; en particulier, le bouddhisme introduit au début de l'ère chrétienne connut une expansion rapide le long de la Route de la Soie et de nombreuses grottes et monastères furent construits dans les oasis; l'âge d'or du bouddhisme prendra fin en 845 lorsque l'empereur hostile aux religions étrangères les interdira. On a du mal à imaginer que des monastères bouddhiques dominaient autrefois la vie culturelle d'Asie Centrale.Les apports de la Route de la Soie sont énormes : elle a permis de maintenir une culture internationale qui liait ensemble des peuples très divers; elle eut un fort impact d'intégration dans les régions traversées sur les tribus qui vivaient auparavant isolées; elle a amené le nestorianisme, le manichéisme, le bouddhisme et l'islam en Asie centrale et en Chine. A la religion et à l'art, il convient d'ajouter les technologies : des chinois, l'Asie centrale n'apprit pas seulement à couler le fer, mais aussi à fabriquer du papier. À la fin de sa gloire, la Route de la Soie a contribué à l'établissement du plus grand empire continental de tous les temps : l'Empire des Mongols .Vers la fin du VIIIe siècle, les routes maritimes qui reliaient le port méridional de Canton au Moyen-Orient étaient bien établies. L’art de la sériciculture avait été maitrisé par les Perses et, même si la soie ne fut pas produite en Europe avant le XIIe siècle, l’apogée de la Route de la Soie tirait à sa fin. La chute de la dynastie Tang au Xe siècle conduisit la Chine au chaos; à la même époque, des communautés entières dans les oasis disparaissaient suite au tarissement des sources. Les turbulences occasionnées par Gengis Khan et Tamerlan minèrent l'économie de la région. L'Asie centrale restera longtemps en dehors des préoccupations de l'Orient et de l'Occident jusqu'à l'arrivée des explorateurs russes et anglais au XIXe siècle.

GOURMANDISE OUZBEK

Ouzbékistan
par Samarkand Renaissance
993€

Découvrir un pays, ce n’est pas uniquement visiter des monuments, voir des paysages ou discuter avec des personnes. Quand on veut vraiment se plonger dans la culture locale, il n’y a rien de plus fort que de simplement manger !

Incontournables de l’Ouzbékistan, toute la Route de la Soie

Ouzbékistan
par Registon Travel
990€

LES MONUMENTS FASCINANTS DE LA ROUTE DE LA SOIE 15 jours

Ouzbékistan
par KARAVAN TRAVEL
900€

Sur les traces de Marco Polo et des conquérants d'Asie Centrale : les perses, Alexandre le Grand, les Arabes, Gengis Khan...découvrez celles qui furent longtemps considérées comme les trois plus belles villes du monde. Au milieu des sables, le mirage des dômes d'un bleu éclatant, les minarets élancés et les revêtements de céramique ont attiré et fasciné voyageurs et conquérants.

SUR LES TRACES DE MARCO POLO 15 jours

Ouzbékistan
par KARAVAN TRAVEL
1290€

Sur les traces de Marco Polo et des conquérants d'Asie Centrale : les perses, Alexandre le Grand, les Arabes, Gengis Khan...découvrez celles qui furent longtemps considérées comme les trois plus belles villes du monde. Au milieu des sables, le mirage des dômes d'un bleu éclatant, les minarets élancés et les revêtements de céramique ont attiré et fasciné voyageurs et conquérants.

L'ESSENTIEL DE L'OUZBEKISTAN EN 10 JOURS

Ouzbékistan
par ARTS ET DESERTS LLC.
1099€

Le pays du sourire et de l’accueil chaleureux vous réservera d’incroyables surprises. Ce circuit vous amènera sur la Route de la Soie dans des villes magiques,  des endroits insolites!  Un voyage ne se limite pas seulement à l’histoire, la culture et l’architecture, ce sera l’occasion pour vous de faire un voyage gastronomique en commençant par le Plov, ce fameux plat national ! Vous découvrirez d’anciens caravansérails transformés en véritables cavernes d’Ali Baba regorgeant de produits artisanaux extrêmement raffinés , de couleurs et de senteurs orientales !  Un voyage dans le temps vous permettra de visiter des monuments majestueux, de somptueuses mosquées, d’impressionnants minarets, de vous perdre dans des ruelles anciennes … De Tachkent à Samarcande en passant  par Khiva et Boukhara sans oublier la traversée du désert de sable rouge !

L'Ouzbékistan secret

Ouzbékistan

Si vous êtes bien organisés et que vous voyagez en taxi partagé plutôt qu'en bus ou en train, cet itinéraire vous permet de couvrir une grande partie des sites d'intérêt du pays, alternant les grandes destinations type " Route de la soie " avec des excursions dans la nature et la visite des régions traditionnelles les plus préservées du pays.

La Route d'Or

Ouzbékistan
par Global Trip
1110€

L'appel deux fois millénaire de la Route d’Or menant à Samarcande, de la Voie royale s’éloignant de Boukhara la Noble, ou des Routes de la Soie quadrillant la Transoxiane et le désert du Kyzyl Koum depuis la vallée du Ferghana jusqu’aux oasis de Khiva et du Khorezm, cet appel a entendu par d’innombrables voyageurs, par leurs successeurs les marchands ou les touristes de notre siècle . Si le programme proposé vous a interessé, venez découvrir le patrimoine de l’UNESCO avec ses villes magiques qu’ils ont une riche histoire!

Délicieux Ouzbékistan

Ouzbékistan
par ALFA GROUP
470€

La visite "Delicious Uzbekistan" est une visite des lieux historiques de l'Ouzbékistan et des vacances pour l'estomac. Le prix de la visite comprend les déjeuners et dîners dans les meilleurs restaurants ouzbeks, des classes de maître pour la cuisine manti et pilaf. 6 jours 5 nuits pour deux personnes Tachkent - 3 nuits Samarkand - 1 nuit Boukhara - 1 nuits Inclus dans le prix: - Hôtels moyens - Auto - Guide - 3 repas par jour - des billets d'entrée aux excursions - Billets de train

LA ROUTE DE LA SOIE EN OUZBEKISTAN-12 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
1100€

Les villes les plus anciennes des routes de la soie comme Samarkand, Boukhara, Tachkent, Khiva et Chakhrisabz étaient les villes importantes sur les routes commerciales de la Grande Route de la Soie. Fondées dans le 2ème siècle avant J-C sur la Route de la Soie reliant la Chine et le Moyen-Orient, n’était pas seulement une route commerciale importante, mais était aussi un pont pour l'échange culturelle entre l’ Orient e t l’ Occident. Et, bien sûr, il est impossible de ne pas parler de l'influence de la Route de la Soie dans l'histoire culturelle et architecturale de l'Asie centrale. Samarkand, avec son histoire plus de 27 siècles, l'une des plus anciennes villes du monde, surprend encore l'oeil avec ses magnifiques bâtiments de l'architecture médiévale. La ville de Boukhara, aussi vieux que Samarkand, ouvre ses portes pour les amateurs de l'antiquité. Chaque pierre dans cette ville respire l'histoire. Ici ont vécu de grands scientifiques comme le médecin Avicenne, l’ historien Mohammed Nerchakhy. Khiva, dont le paysage urbain a pris forme au 17e siècles,est un des joyaux architecturaux derrière ses murs de pisé. Découvrez l’ancienne routes de la soie avec nous!

« Sur les Traces des Sogdes »

Ouzbékistan
par Uzbegim Tour
720€

Ce périple vous emmène vers Khiva, chef d’œuvre de l'art ouzbek, Boukhara, une des plus anciennes cités d'Asie Centrale aux mille coupoles, mosquées, mausolées, medersas et bazars, et Samarkand, ses mosaïques et ses jardins, dont le nom à lui seul, invite au voyage

TRESORS DE LA ROUTE DE LA SOIE-15 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
1245€

L'histoire de la Route de la Soie remonte aux temps où les marchands de soie traversaient les chemins brulants des déserts Kara-Koum et Kyzyl-Koum et s'engouffraient dans l'oasis de Merv et de Khârezm. D'autres caravanes suivirent avec des épices, des pierres précieuses, des étoffes et des céramiques d'Afrosiab. Afin de se procurer des "argamaks célestes", l'empereur de Chine envoie des troupes à Ferghana et Kokand. Durant ce voyage en Ouzbékistan vous découvrirez toute une palette de paysages, de couleurs et de parfums.

L'Ouzbékistan à travers les lieux saints

Ouzbékistan

On a surnommé les peuples d'Asie centrale les " musulmans oubliés ". Isolés du reste de l'empire musulman par l'apparition d'un pouvoir chiite en Iran, les musulmans d'Asie centrale ont ensuite dû affronter la guerre livrée par le communisme à l'islam, puis sont restés isolés du monde sous l'emprise du régime soviétique. L'Ouzbékistan compte quelques-uns des plus grands lieux saints de l'islam. La religion reste en grande partie teintée de chamanisme et de zoroastrisme, dont les croyants n'ont jamais su se départir. Un circuit à travers les principaux sites spirituels du pays peut aussi s'effectuer à partir de Termez, porte d'entrée du bouddhisme de l'Inde vers la Chine.

L'ESSENTIEL DE L'OUZBEKISTAN EN 10 JOURS

Ouzbékistan
par ARTS ET DESERTS LLC.
1099€

Le pays du sourire et de l’accueil chaleureux vous réservera d’incroyables surprises. Ce circuit vous amènera sur la Route de la Soie dans des villes magiques,  des endroits insolites!  Un voyage ne se limite pas seulement à l’histoire, la culture et l’architecture, ce sera l’occasion pour vous de faire un voyage gastronomique en commençant par le Plov, ce fameux plat national ! Vous découvrirez d’anciens caravansérails transformés en véritables cavernes d’Ali Baba regorgeant de produits artisanaux extrêmement raffinés , de couleurs et de senteurs orientales !  Un voyage dans le temps vous permettra de visiter des monuments majestueux, de somptueuses mosquées, d’impressionnants minarets, de vous perdre dans des ruelles anciennes … De Tachkent à Samarcande en passant  par Khiva et Boukhara sans oublier la traversée du désert de sable rouge !

VOYAGE AU PAYS DE LA ROUTE DE LA SOIE-11 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
995€

Bienvenue en Ouzbékistan! L'Ouzbékistan est un pays du croisement des route de la soie et également le centre des routes de la soie et des caravannes. C'est un beau pays qui était traversé par les conquerants connus comme Alexandre le Grand, Gingizkhan, Tamerlan et aussi le grand voyageur Marco Polo et également par l'ambassadeur epagnole Ruy Ganzales de Klavikho. Vous découvrirez vraiment les beautés des routes de la soie en Asie Centrale surtout la route terrestre. Si vous avez des questions par rapport le voyage en Asie Centrale, n'hésitez pas à nous contacter. Bon voyage!

L'Ouzbékistan secret

Ouzbékistan

Si vous êtes bien organisés et que vous voyagez en taxi partagé plutôt qu'en bus ou en train, cet itinéraire vous permet de couvrir une grande partie des sites d'intérêt du pays, alternant les grandes destinations type " Route de la soie " avec des excursions dans la nature et la visite des régions traditionnelles les plus préservées du pays.

Incontournables de l’Ouzbékistan, toute la Route de la Soie

Ouzbékistan
par Registon Travel
990€

SOUS LE CHARME DES SITES EN OUZBEKISTAN-18 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
1755€

Perle de l’Orient, Royaume de steppes libres et infinies, Pays de milliers de légendes et mythes... –Ce pays attire les voyageurs par ses paysages variés et l’histoire ancienne. On peut trouver tout en Ouzbékistan: vallées fertiles et pittoresques, énormes massifs montagneux, déserts arides et rivières larges. Entre deux fleuves Amoudarya et Syrdarya qui coulent à travers toute l’Asie Centrale demeure l’Ouzbékistan où il y a milles ans ont apparus les foyers de civilisation humaine. Les gens y ont édifié les villes qui n’ont rien à envier à Rome ni à Babylon par leur éclat et splendeur. Ces villes ont fasciné les pèlerins et des marchands qui traversaient la Route de la Soie, par la beauté et l’infrastructure extrêmement développée. Les points importants de croisement des routes caravanières sont devenus par la suite les plus belles villes d’Ouzbékistan: Samarkand, Boukhara, Khiva qui continuent de nous fasciner ! Pendant des siècles, les bazars plurilingues d’Orient faisaient du bruit, la route poussiéreuse était parcourue par des commerçants venants en Europe chargés de soieries multicolores et de pierres précieuses, d’épices et de matières colorantes, d’or et d’argent, d’oiseaux et d’animaux exotiques d’Orient. Pays qui a éveillé la curiosité et qui est devenu le rêve pour de grands capitaines et des explorateurs: Dariy, Alexandre le Grand, Gengis Khan qui venaient conquérir cette terre dans les différentes époques. C’est ici où Tamerlan a fondé son empire. L'Ouzbékistan demeure tel qu'hier, un rêve dressé sur le sable éternel. Entre les guerres destructrices et les conquêtes, les régents ont trouvé le temps pour le mécénat et le développement de la science, de la culture et de l’art, posant ainsi la première pierre à toute une pléiade des grands savants, des artistes et des hommes de lettres en Asie Centrale.

Les chevaux célestes de l'Asie centrale

Ouzbékistan
par Global Trip
1100€

Enchassé au coeur de l’Asie, cerné de rudes desérts et de hautes montagnes, l’Ouzbékistan, territoire où trois embrrassants khanats mystifièrent et exaspérèrent les deux grands empires du 19e siècle, reste l’héritier superbe, imprévisible, de la plus grande richesse de l’Asie centrale, les légendaires cités de la Route de la Soie, Samarkand, Khiva et Boukhara . L’Ouzbékistan est un pays qui vous permettra de prolonger dans le passé et se sentir l’esprit du peuple ouzbek .

CIRCUIT CLASSIQUE-8 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
690€

Circuit classique pour 8-jours. Khiva-Boukhara-Samarkand-Tachkent

Ouzbékistan, au pays de la route de la soie et des chevaux célestes-15 jours.

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
1200€

L'histoire de la Route de la Soie remonte aux temps où les marchands de soie traversaient les chemins brulants des déserts Kara-Koum et Kyzyl-Koum et s'engouffraient dans l'oasis de Merv et de Khârezm. D'autres caravanes suivirent avec des épices, des pierres précieuses, des étoffes et des céramiques d'Afrosiab. Afin de se procurer des "argamaks célestes", l'empereur de Chine envoie des troupes à Ferghana et Kokand. Durant ce voyage en Ouzbékistan vous découvrirez toute une palette de paysages, de couleurs et de parfums.

RANDONNEE AU COEUR D’OUZBEKISTAN 16 jours

Ouzbékistan
par KARAVAN TRAVEL
1390€

Sur les traces de Marco Polo et des conquérants d'Asie Centrale : les perses, Alexandre le Grand, les Arabes, Gengis Khan...découvrez celles qui furent longtemps considérées comme les trois plus belles villes du monde. Au milieu des sables, le mirage des dômes d'un bleu éclatant, les minarets élancés et les revêtements de céramique ont attiré et fasciné voyageurs et conquérants.

Traversée de l'Asie Centrale 19 jours

Ouzbékistan, Kirghizistan
par TRIP ORIENT
2400€

Choisissez ce circuit si vous souhaitez traverser toute l'Asie Centrale sur les traces de la Route de la Soie. Ce voyage vous permet de découvrir à la fois trois pays centrasiatiques Kirghizistan-Ouzbékistan-Turkménistan.

La Route d'Or

Ouzbékistan
par Global Trip
1110€

L'appel deux fois millénaire de la Route d’Or menant à Samarcande, de la Voie royale s’éloignant de Boukhara la Noble, ou des Routes de la Soie quadrillant la Transoxiane et le désert du Kyzyl Koum depuis la vallée du Ferghana jusqu’aux oasis de Khiva et du Khorezm, cet appel a entendu par d’innombrables voyageurs, par leurs successeurs les marchands ou les touristes de notre siècle . Si le programme proposé vous a interessé, venez découvrir le patrimoine de l’UNESCO avec ses villes magiques qu’ils ont une riche histoire!

CIRCUIT CLASSIQUE-8 JOURS

Ouzbékistan
par Samarkand Voyages
690€

Circuit classique pour 8-jours. Khiva-Boukhara-Samarkand-Tachkent

Incontournables de l’Ouzbékistan, toute la Route de la Soie

Ouzbékistan
par Registon Travel
990€

SUR LES TRACES DE MARCO POLO 15 jours

Ouzbékistan
par KARAVAN TRAVEL
1290€

Sur les traces de Marco Polo et des conquérants d'Asie Centrale : les perses, Alexandre le Grand, les Arabes, Gengis Khan...découvrez celles qui furent longtemps considérées comme les trois plus belles villes du monde. Au milieu des sables, le mirage des dômes d'un bleu éclatant, les minarets élancés et les revêtements de céramique ont attiré et fasciné voyageurs et conquérants.

Inimitables merveilles de l'Asie Centrale

Ouzbékistan
par Samarkand Renaissance
618€

" Samarkand Renaissance" vous invite à un voyage d"exception au pays des miracles et aventures au coeur de l"Asie Centrale.....en Ouzbékistan. Nos voyages vous offrent la palette des couleurs et les émotions du passé et du présent, le voyageur devient le sultan, le derviche, le riche marchand ou le guérisseur.....

L'Ouzbékistan de l'ouest à l'est

Ouzbékistan
par Global Trip
910€

Les faits historiques sur la territoire de l’Ouzbékistan a la signification très important pour toutes les régions du monde . La mémoire des millénaires garde dans les monuments uniques architecturaux des villes historiques de l’Ouzbékistan telles comme Tachkent, Samarcande, Boukhara, Khiva, Shahr -i- Siyabz et bien sûr la ville de Ferghana, une peninsule ouzbek au sein des montagnes kirghiz, forme un centre agro- industriel du pays. En choisissant ce programme vous allez avoir une chance de visiter le centre industriel important de l’Ouzbékistan comme la ville de Ferghana et découvrir profondement la richesse spirituelle et la culture unique du coeur de l’Asie centrale .

LES MONUMENTS FASCINANTS DE LA ROUTE DE LA SOIE 15 jours

Ouzbékistan
par KARAVAN TRAVEL
900€

Sur les traces de Marco Polo et des conquérants d'Asie Centrale : les perses, Alexandre le Grand, les Arabes, Gengis Khan...découvrez celles qui furent longtemps considérées comme les trois plus belles villes du monde. Au milieu des sables, le mirage des dômes d'un bleu éclatant, les minarets élancés et les revêtements de céramique ont attiré et fasciné voyageurs et conquérants.