Posted in Culture

Patrimoine mondial en Inde : les plus beaux sites à voir

Patrimoine mondial en Inde : les plus beaux sites à voir Posted on 24 avril 2019

Si voyager en Inde peut susciter quelques appréhensions, les paysages grandioses, les rencontres, et la richesse culturelle de cet immense pays en font une destination incontournable. La richesse du patrimoine mondial en Inde fera que vous aurez probablement envie d’y retourner. En effet, il faudra plusieurs voyages pour découvrir la grandeur de l’architecture, la magie des paysages et l’extraordinaire culture indienne
Voyager en Inde, c’est aussi faire un pas dans l’inconnu, aller au-devant d’un choc culturel unique, et cela demande beaucoup de préparation. Hors des sentiers battus ou en circuits organisés les possibilités sont nombreuses du nord au sud.
Partir en voyage en Inde ne s’improvise pas : en famille ou en voyage de noces, préparer son voyage sur-mesure vous assurera de profiter pleinement des joyaux de ce pays, pour la plupart classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.Aujourd’hui, nous vous présentons quelques-uns des sites les plus beaux de l’Inde.

Le Taj Mahal, chef d’oeuvre architectural

Mausolée de Mumtaz Mahal, une princesse, et chef d’œuvre d’architecture moghole devenu paradoxalement l’emblème de l’Inde. Paradoxal, car c’est un monument consacré au deuil. Il fut construit entre 1631 et 1653 : 22 ans de construction furent nécessaires pour édifier ce monument censé représenter toute la tristesse que ressentait l’empereur à la mort de sa femme.

taj mahal à Agra

Amritsar, patrimoine mondial en Inde

Vous y trouverez le Temple d’or ou le Harmandir Sahibsitué dans la vieille ville d’Amritsar, au Pendjab. C’est le centre névralgique du sikhisme, est un lieu de rencontre interconfessionnel qui abrite des hindous, des musulmans et surtout des sikhs du monde entier. C’est un des lieux les plus spectaculaires d’Inde.

temple d'or à Amritsar en Inde

Darjeeling, sur les pentes de l’Himalaya

« Dorjee-Ling » (« le lieu de la Foudre ») est une ville, mais aussi le lieu où s’étalent à 2400 m sur les pentes de l’Himalaya des plantations de théiers. Ville-étape idéale pour les treckers, c’est aussi un des endroits incontournables à visiter dans l’Inde de l’Ouest. Cette escapade himalayenne est incontournable sur vous organisez votre voyage sur mesure en Inde du Nord.

train à Darjeeling

Ellora et ses 34 monastères

Voici un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Le site d’Ellora est composé de 34 monastères sur 2 km, le long d’une falaise de basalte d’une centaine de mètres de hauteur. Le temple Kailasa est le monument le plus connu de cet ensemble de constructions monolithiques uniques. Aller à Ellora, c’est faire un saut dans le passé grâce aux sculptures monumentales et au charme dépouillé des temples.

temple Kailasa en Inde

Vanarasi (ou Bénarès)

C’est une des villes les plus vieilles au monde et fait partie des lieux les plus saints de l’hindouisme – on la considère comme étant la capitale spirituelle de l’Inde. C’est une ville spectaculaire. Tous les ans, quelques centaines de milliers de pèlerins viennent se baigner dans le Gange. C’est aussi le lieu ou les hindous viennent rendre leur dernier soupir afin de rompre le cycle des réincarnations pour atteindre le nirvana – la moksha. Colorée et chaotique, c’est une ville qui ne peut laisser personne indifférent. Mythique et mystique !

brahman sur les ghats à Benares

Tamil Nadu (anciennement Madras)

La richesse de son architecture religieuse est la principale force de cet état. La langue officielle est le tamoul, et c’est une des plus anciennes au monde. C’est une étape incontournable de l’Inde du Sud. Cette région est le berceau de la culture dravidienne. Les temples colorés sont uniques en leur genre et contrastent avec les églises du XVIIIe et XIXe siècle de Pondichéry. Enfin, les paysages sont très variés et vous permettent de passer de plages aux plaines désertiques.

Temple Kapaleeshwarar en Inde region de chennai

Srinagar au Cachemire

Bâtie autour de l’eau à 1700 m d’altitude, Srinagar est la capitale d’été du Cachemire. En sanskri, Srinagar signifie « sainte » ou « richesse abondante ». Célèbre pour ses barques, ses jardins moghols (comme le jardin de Shalimar au tout proche Pakistan) et sa grande mosquée du XVIIe siècle (la Jama Masjid), la ville est resplendissante.

lac de srinagar au Kachmir en Inde

Puri, sur le golf du Bengal

Station balnéaire, Puri se situe dans l’état de l’Odisha sur la côte du golf du Bengal. C’est une des sept villes saintes d’Inde, dans laquelle les hindous peuvent exprimer leur ferveur. Durant le mois de juillet, la ville célèbre le festival de Râthayâtra. 3 chars abritent chacun une des divinités de la ville : Balabhadra, Sudhadra et Jagannâtha. Ils traversent la ville et sont amenés au temple de Gundicha. Les plages, fort fréquentées, restent agréables.

Kolkata, Calcuta

C’est une des villes les plus fascinantes d’Inde. La misère est omniprésente – plus de 2 millions de personnes sont sans-abris.  Très polluée, le trafic est démentiel et la densité de la population au Km2 se hisse à 25 000 habitants ! C’est la troisième plus grande ville d’Inde après Bombay et Delhi. Elle est construite sur un delta du Gange. C’est le patrimoine culturel de Calcutta qui est le plus intéressant, bien que les édifices sont en très mauvais état. Ancienne ville du Raj Britannique, il y a d’innombrables monuments et sites à visiter.

coucher-soleil-sur-le-Memorial-Victoria-
Roop_Dey-shutterstock.com

Khajuraho

En pleine campagne, le site archéologique de Khajuraho est célèbre pour ses sculptures érotiques. Les temples de Khajuraho ont été édifiés entre les IXe et XIIe siècles. Son parfait état de conservation en fait un des lieux les plus visités du pays. C’est un site unique par la beauté, la pureté et la cohérence des œuvres d’art. Un guide sera très utile pour comprendre ces œuvres.

Inde temple de Khajuraho

Hampi, calme et sérénité

400 temples majestueux dispersés sur 30 km2… C’est un site splendide dans lequel les plantes tropicales se mêlent aux reliefs et autres statues de granit. Lorsque l’on sort du car qui nous y emmène, généralement les rickshaw vous assiège pour vous proposer leurs services. C’est une ville plutôt calme, au bord d’une rivière, qui contraste avec l’agitation omniprésente en Inde du Nord comme en Inde du Sud. Le site étant protégé et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, il n’y a pas de grands ressorts : il faudra séjourner dans des maisons d’hôtes de différents standing, pour quelques roupies.

Hampi en Inde au coucher, patrimoine mondial en Inde du soleil

Goa et yoga

Ce n’est pas une ville, mais bien un état que nous vous proposons de découvrir ; portugaise jusqu’en 1961, elle est au bord de la mer d’Oman. Les paysages sont superbes : cocotiers, végétation tropicale et luxuriante… la lumière et le climat sont typiques de l’Inde du sud. Dans les terres, nous pouvons admirer de belles maisons décorées d’azulejos (céramiques traditionnelles portugaises bleues ou blanches) ont un charme tout particulier, au milieu des églises préservées du XVIIe siècle et des temples hindous. Ancien fief des hippies des années 60, l’état de Goa est très apprécié par les amateurs d’écotourisme et de tourisme alternatifs. Arambol, par exemple, est u lieu très apprécié des fans de yoga, de méditation et autres hippies contemporains ! C’est un indispensable d’un séjour en Inde du sud.

vue due la plage de Goa